Thursday, 13 August 2009

IAAF / LOC Official Press Conference, Berlin 2009 - Congress Day 2 closes, Competition set to begin

Berlin 2009 logo  (c)

Berlin 2009 logo (c)

relnews

    • IAAF / LOC Press Conference - Berlin, 13 August

    - READ ON for English and French language versions of this press release

    - La traduction française suit le texte anglais 

    Berlin, Germany - The IAAF / LOC Official Press Conference ahead of the 12th IAAF World Championships in Athletics, Berlin (15-23 Aug), competition which gets underway on Saturday, was held today in the Hotel Estrel, Berlin, following the close of the 47th IAAF Congress which had taken place in the hotel for the last two days.

    IAAF President Lamine Diack, General Secretary Pierre Weiss, Communications Director Nick Davies were joined at the conference head table by the Berlin Local Organising Committee’s  Chief Executive Heinrich Clausen and Chief Executive Frank Hensel.

    Prior to the press briefing the second and final session of the 47th IAAF Congress had closed today after a brief morning session which consisted of reports from nine IAAF Commissions (Development, Juridical, Marketing & Promotion, Medical & Anti-Doping, Press Commission, Road Running, School/Youth, Sustainable Development and Television) and a progress report from the Organising Committee of the Daegu 2011, the 13th IAAF World Championships in Athletics.

    Speech of President Diack:

    “We have gathered more than 2000 athletes and 1000 officials from close to 200 members of the IAAF Family to our Congress and World Championships, a visible confirmation of the universality of the number 1 Olympic sport.

    I am very proud to lead the IAAF as we approach our 100th Anniversary in 2012. In this period, with the support of the IAAF Family, I am confident that we will achieve our most important goals.

    We must improve the appeal of our sport to young people, ensuring that Athletics is the number one sport in schools, and achieve the goals of the IAAF Athletics’ World Plan in time for our centenary in 2012, securing the sport’s future for the next generation, and continue to lead the way in the fight against doping.

    In challenging times, we need to consolidate our financial security, and build new commercial partnerships in places like Europe and the USA but also in emerging markets such as Brazil, Russia, India, China and Korea.

    We will continue the process of delegating responsibilities to the Areas while empowering them with the tools they need to develop our sport, and we continue to invest heavily in the worldwide development of the sport.

    We will continue the work of harmonising National, Area and International competition calendars and implementing a new worldwide circuit – which will be headed by the new IAAF Diamond League from 2010, presenting our sport in an exciting and relevant way to attract a new generation of fans.

    Thanks to the performances of our best athletes, the IAAF World Championships has grown in status and appeal so that it fully deserves its status as one of the top 3 world sporting events.

    The iconic Berlin Olympic Stadium, with its striking blue track, hopes to welcome around half a million spectators over this period while over 6 billion television viewers around the world are likely to see the world’s best athletes in action either in live or delayed action and on news reports.

    I am very pleased that the rights to show Berlin 2009 were sold to 213 countries around the world, for the first time in our history.

    I am also glad that we will be returning to Germany, a country that loves athletics and has a long tradition in our sport. The 1936 Olympic Games took place in this very stadium, but Germany also staged the Olympics in Munich in 1972, and also a memorable edition of the IAAF World Championships in Stuttgart in 1993.

    The German Athletics Federation DLV has also supported other IAAF World Athletics Series events held in this country including, most recently, the World Athletics Final in Stuttgart and of course, we have all enjoyed the annual ISTAF meeting which helps to keep international athletics in the public eye.

    On all these occasions, we have been sure of two things: an excellent level of technical organization of the competition, and a warm and knowledgeable crowd of German spectators to motivate the athletes to great performances.

    Perhaps the most iconic legend of our sport Jesse Owens of the USA, won his four Olympic golds in this very stadium in 1936, and I am very pleased to announce that IAAF has supported USA Track and Field’s initiative to honour Jesse, who I was privileged to meet at the Munich Olympic Games in 1972, and I am pleased that we have the possibility to invite his relatives not only to attend this event, but to meet the family of Luz Long, his great rival for Long Jump gold in 1936. I am delighted that they will be able to present the medals following the men’s long jump final next week.

    Owens was famous not just for his gold medals in Berlin but for breaking or equalling 4 World records in less than 1 hour at a meeting in Ann Arbor USA in 1935. If we are fortunate enough to have World records in Berlin, I am glad to announce that we have a World Record Programme supported by TDK and TOYOTA – offering 100,000 US dollars to the winners.

    As for anti-doping, this edition of the World Championships in Athletics will be subject to the largest Anti-Doping programme ever conducted by the IAAF – with 1130 tests anticipated (670 pre-event and 460 in competition). The samples will be tested at two labs in Germany – Dresden and Cologne – but negative samples will also be stored for testing at a later date should the need arise.

    But as well as the drug testing the IAAF plans significant educational activities with an Outreach Project and an interactive programme in 5 languages called ‘Real Winner’ which encourages direct interaction with athletes to raise awareness about the importance of anti-doping.”

    IAAF

     

    Conférence de presse officielle IAAF / COL, Berlin 2009 – Clôture de la seconde journée du Congrès.

    Berlin, Allemagne - La Conférence de presse officielle IAAF / COL tenue en prévision de l'ouverture, samedi, des 12es Championnats du Monde d'Athlétisme de l'IAAF, Berlin (15-23 août), s'est tenue aujourd'hui à l'Hôtel Estrel de Berlin. Cette conférence a fait suite à la clôture du 47e Congrès de l'IAAF, tenu dans l'hôtel aujourd'hui et hier.

    Le président de l'IAAF, Lamine Diack, le secrétaire général, Pierre Weiss, et le directeur des communications, Nick Davies, ont été rejoints à la conférence par Heinrich Clausen et Frank Hensel, les deux co-directeurs du Comité organisateur local.

    Avant ce point presse, la seconde et dernière session du 47e Congrès de l'IAAF s'était terminée après une brève séance matinale qui avait vu la lecture des rapports de neuf Commissions de l'IAAF (Développement, Juridique, Marketing & Promotion, Médical & Antidopage, Presse, Courses sur route, Écoles et Jeunes, Développement durable, Télévision) ainsi qu'un rapport de progression présenté par le Comité organisateur de Daegu 2011, les 13es Championnats du Monde d'Athlétisme de l'IAAF.

    Le discours du Président Diack:

    "Nous avons rassemblé plus de 2000 athlètes et 1000 officiels - représentant près de 200 Fédérations membres de la famille de l'IAAF - pour notre Congrès et nos Championnats du Monde, une confirmation visible de l'attrait universel de ce qui est le sport olympique numéro 1.

    Je suis très fier de diriger l'IAAF à l'approche de notre centenaire, que nous célébrons en 2012. En cette période, soutenus par la Famille de l'IAAF, je suis confiant que nous allons atteindre nos objectifs les plus importants.
    Il nous faut améliorer l'attrait que présente notre sport auprès des jeunes, en nous assurant que l'Athlétisme soit le sport scolaire numéro 1, et aussi atteindre les objectifs du Plan mondial de l'athlétisme de l'IAAF à temps pour notre centième anniversaire en 2012, assurer l'avenir de notre sport pour la prochaine génération, tout en continuant à montrer la voie à suivre dans la lutte antidopage.

    En ces temps difficiles, il nous faut consolider notre assise et notre sécurité financière, et bâtir de nouveaux partenariats commerciaux dans des territoires tels que l'Europe et les USA, mais aussi dans les marchés en développement tels que le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et la Corée.

    Nous allons poursuivre le processus de dévolution des responsabilités aux Associations continentales, tout en leur accordant des pouvoirs supplémentaires avec les outils qui leur sont nécessaires pour développer notre sport. Nous allons également continuer à consacrer des investissements importants au développement universel de l'athlétisme.

    Nous sommes tout aussi décidés à poursuivre nos efforts pour harmoniser les calendriers des compétitions nationales, continentales et internationales et à mettre en place un nouveau circuit mondial – dont la Diamond League de l'IAAF représentera le plus haut niveau mondial à compter de 2010. Ce circuit présentera notre sport de manière excitante et pertinente afin d'attirer une nouvelle génération d'enthousiastes.

    Grâce aux performances de nos meilleurs athlètes, les Championnats du Monde de l'IAAF ont grandi en statut et en attrait, et méritent totalement de figurer dans la liste des trois plus grandes compétitions sportives mondiales.

    Le Stade olympique de Berlin, si symbolique, avec sa remarquable piste bleue, espère attirer plus d'un demi-million de spectateurs au cours des championnats, tandis qu'on estime que six milliards de téléspectateurs dans le monde entier verront les meilleurs athlètes du monde en action, que ce soit en direct, en différé, ou encore lors des journaux télévisés.

    Je suis ravi que les droits de diffusion de Berlin 2009 aient été vendus dans 213 pays sur la planète entière, une première dans notre histoire.

    Je suis également très heureux que nous retrouvions l'Allemagne, une nation qui adore l'athlétisme et peut se targuer d'une longue tradition dans notre sport. Les Jeux Olympiques de 1936 se sont déroulés dans ce même stade berlinois, tandis qu'en 1972 c'est Munich qui a accueilli les Jeux. Et comment, bien sûr, oublier la superbe édition des Championnats du Monde de l'IAAF de Stuttgart, en 1993?

    La DLV, la Fédération d'athlétisme allemande, a également apporté son soutien à nombre d'épreuves de la Série mondiale d'athlétisme qui se sont tenues dans ce pays, dont, tout récemment, à Stuttgart, la Finale mondiale de l'athlétisme. Bien entendu, nous prenons tous plaisir au Meeting annuel de l'ISTAF, qui contribue tant à maintenir l'athlétisme international sous les feux de la rampe.

    Lors de chacune de ces occasions, nous avons toujours su pouvoir compter sur deux éléments: un excellent niveau d'organisation technique des compétitions, et un public allemand chaleureux et connaisseur, leur passion poussant les athlètes à réussir de grandes performances.

    Celui qui demeure peut-être le symbole le plus légendaire de notre sport, Jesse Owens, des USA, a remporté ses quatre médailles d'or olympiques dans ce même stade en 1936, et je suis très heureux d'annoncer que l'IAAF a apporté son soutien à l'initiative de USA Track and Field, la fédération américaine, visant à honorer Jesse, que j'ai eu le privilège de rencontrer lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972.

    Je suis ainsi ravi que nous ayons eu la possibilité d'inviter sa famille à non seulement être présente à cet événement, mais également à rencontrer la famille de Luz Long, son grand rival dans le concours de Saut en longueur en 1936. Les membres de leurs familles vont présenter les médailles lors de la cérémonie protocolaire à l'issue de la finale de la longueur la semaine prochaine, une perspective des plus réjouissantes!

    N'oublions pas que Jesse Owens était célèbre non seulement pour ses titres olympiques de Berlin, mais également pour avoir battu ou égalé quatre records du monde en moins d'une heure lors d'une compétition organisée à Ann Arbor, USA, en 1935.

    Si nous avons la chance d'assister à de nouveaux records du monde ici à Berlin, je suis heureux de pouvoir annoncer que nous avons instauré un Programme des records du Monde - parrainé par TDK et TOYOTA – qui assurera une prime de 100 000 dollars US aux nouveaux détenteurs de records.

    En ce qui concerne la lutte antidopage, cette édition des Championnats du Monde d'Athlétisme fera l'objet du plus grand programme antidopage jamais déployé par l'IAAF: nous anticipons en effet un total de 1130 contrôles (dont 670 en amont de la compétition, et 460 lors des championnats mêmes). Les échantillons prélevés seront analysés dans deux laboratoires allemands – à Dresde et à Cologne – tandis que les échantillons négatifs seront stockés afin de pouvoir être contrôlés à une date ultérieure si cela devait être requis.

    Mais au-delà même des contrôles antidopage, l'IAAF prévoit des activités pédagogiques d'envergure, avec un Projet de proximité et un programme interactif traduit en cinq langues. Celui-ci, appelé "Real Winner", encourage une interaction directe avec les sportifs afin de mettre en exergue l'aspect crucial de l'antidopage."

    IAAF